POTES - Psychanalyse, organisation, travail et société


Responsables :

 
No-photo
Gilles Arnaud
ESCP Europe
Gilles Arnaud
ESCP Europe

 
No-photo
Carine Chemin-Bouzir
NEOMA Business School
Carine Chemin-Bouzir
NEOMA Business School

 
No-photo
Christophe Vignon
Kedge Business School
Christophe Vignon
Kedge Business School

Contact principal
No-photo
Bénédicte Vidaillet
U. Paris Est Créteil
benedicte.vidaillet@u-pec.fr
Bénédicte Vidaillet
U. Paris Est Créteil
benedicte.vidaillet@u-pec.fr



Objet du groupe thématique :

Le projet de ce groupe thématique est d’approfondir et de développer la contribution des approches psychanalytiques, psychodynamiques et plus largement cliniques à l’analyse des situations de travail et des organisations et de leur lien aux enjeux et aux problématiques de société. Les différents niveaux (sujets/ situations de travail/ organisations/ société) pourront se nourrir réciproquement. Ainsi, les phénomènes « micro » peuvent être étudiés en tant que symptômes de tendances organisationnelles ou sociétales plus générales. Inversement, celles-ci peuvent être vues comme la résultante de processus inconscients individuels, interindividuels ou groupaux. Nous encourageons un dialogue entre les approches psychodynamiques, les approches cliniques et les approches critiques du travail, des organisations et de la société. Les approches psychodynamiques permettent de mettre à jour une dimension souvent oubliée des organisations, à savoir les processus inconscients, qui permettent de mieux appréhender les facteurs multiples de la performance ou contre-performance organisationnelle, du management, et de la vie des organisations. Des approches peuvent s’inspirer directement de concepts analytiques, ou les combiner avec des approches plus organisationnelles. Elles permettent aussi d’ouvrir de nouveaux espaces théoriques en créant des concepts comme celui de « nostalgie organisationnelle » ou de « narcissisme d’entreprise ». Les perspectives cliniques repensent les rapports du sujet au travail et à l’organisation, et constituent un complément ou une alternative aux lectures proposées dans le champ du « comportement organisationnel » sur des thématiques telles que la prise de décision, la « motivation », l’engagement, l’épuisement professionnel, l’autorité, la dynamique des équipes ou encore les affects au travail comme l’envie ou l’angoisse, pour ne prendre que quelques exemples parmi d’autres. Ces thématiques peuvent être renouvelées à l’aide des notions de : symptôme, narcissisme, pulsion, structure psychique, acte manqué, compulsion de répétition, refoulement, clivage, mécanismes de défense, identification, fantasme, objet (interne, partiel, bon ou mauvais), espace transitionnel, imaginaire, réel ou symbolique entre autres… Les études cliniques pourront porter sur des organisations variées, telles que l’université, l’hôpital, la grande distribution, les organisations de haute technologie, les entreprises industrielles ou de services grandes ou petites, les organisations de l’économie sociale, etc. Les perspectives cliniques permettent aussi de repenser les approches de la formation et de l’intervention en entreprise notamment en prenant en compte les impasses subjectives et l’impossibilité d’une communication parfaite ainsi que les phénomènes transférentiels et le désir des sujets au travail ou des apprenants ; en donnant un cadre pour aborder les problématiques de position de l’intervenant, d’acte et d’éthique. Quant aux approches critiques, elles interrogent les processus d’adhésion ou de résistance au pouvoir. Elles permettent notamment de questionner l’inscription des sujets dans des discours ou des modes de relations sociales. Plus particulièrement, en ce qui concerne les organisations, elles interrogent les spécificités d’une société où le capitalisme et la science en tant qu’idéologie prédominent. Le leadership, le cynisme au travail ou les mécanismes d’aliénation peuvent être ainsi revisités et complétés par des approches qui prennent en compte les affects, les émotions et l’ensemble des processus psychiques qui y contribuent. Ce groupe thématique se propose de prendre appui sur ces deux traditions de recherche – clinique et critique - et leurs richesses respectives, pour chercher à les penser conjointement.

Publications :

Nouvelle Revue de Psychosociologie, 2015, ‘Devenirs de la psychanalyse’, numéro spécial, vol. 20, n° , ARNAUD, Gilles, OHAYON, Annick & VIDAILLET, Bénédicte
Sociologie et psychanalyse, L'Harmattan, Collection Changement Social, 2015, Sociologie et Psychanalyse. De l’échange de vues à la transformation du regard, vol. 1, n° , ARNAUD, Gilles & FUGIER, Pascal
Sociologie et psychanalyse, L'Harmattan, Collection Changement Social, 2015, Sociologie et Psychanalyse : Quelle praxis, quelle clinique?, vol. 2, n° , ARNAUD, Gilles & FUGIER, Pascal
Separation

Historique :

Mercredi 09 Décembre 2015 : Colloque "Sociologie et psychanalyse : mariage d’amour ou de raison?" - Paris. 65 ans après la parution de l’ouvrage de Roger Bastide Sociologie et psychanalyse, le Laboratoire de Changement Social et politique de l'Université Paris 7 Denis-Diderot consacre un colloque à l’actualité de cette rencontre interdisciplinaire dans ses dimensions épistémologiques, théoriques, méthodologiques, cliniques et critiques.

Dimanche 15 Novembre 2015 : Séminaire de lecture - Paris. Séminaire de lecture de de "l'institution imaginaire de la société" de Castoriadis

Mardi 16 Juin 2015 : Séminaire de lecture - Paris et skype. Séminaire de lecture de "hégémonie et stratégie socialiste" de E. Laclau et C. Mouffe

Lundi 11 Mai 2015 : Séminaire de lecture - Paris et skype. Séminaire de lecture de "hégémonie et stratégie socialiste" de E. Laclau et C. Mouffe

Jeudi 16 Avril 2015 : Séminaire de lecture - Paris et skype. Séminaire de lecture de "hégémonie et stratégie socialiste" de E. Laclau et C. Mouffe

Jeudi 26 Mars 2015 : Séminaire de lecture - Paris et skype. Séminaire de lecture de "hégémonie et stratégie socialiste" de E. Laclau et C. Mouffe

Jeudi 12 Février 2015 : Séminaire de lecture - Paris et skype. Séminaire de lecture de "hégémonie et stratégie socialiste" de E. Laclau et C. Mouffe

Date de création : 2016