Offre contrat doctoral - living lab - 01 Octobre 2021

Présentation générale du laboratoire LINEACT du groupe CESI :


Réseau de campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, CESI poursuit sa mission sociétale en permettant à des étudiants, alternants et salariés de devenir acteurs des transformations des entreprises et de la société, grâce à ses Écoles d'Ingénieurs, son École Supérieure de l'Alternance, son École de Formation des Managers et son activité de Certification. Laboratoire d’Innovation Numérique, LINEACT CESI anticipe et accompagne les mutations technologiques des secteurs et des services liés à l’industrie et au BTP. LINEACT CESI est organisé autour de deux thèmes scientifiques interdisciplinaires "Apprendre et Innover" et "Ingénierie et Outils Numériques" et de deux domaines applicatifs que sont l'Industrie du Futur et la Ville du Futur.



 


 


Contexte :


Le Living Lab développé dans le cadre du projet « Rouen Mobilité Intelligente pour Tous », vise à accompagner les porteurs d’idées d’innovation en mobilité durable et éco-responsable, dans le développement de leurs concepts, jusqu’à l’expérimentation en condition réelle, et son évaluation. Au-delà de faire collaborer et interagir tout l’écosystème innovant de la mobilité, l’enjeux est de faire émerger les vrais besoins du territoire en terme de mobilité en impliquant pleinement le citoyen dans l’ensemble du processus d’innovation, pour ancrer localement les solutions et services de mobilité de demain. En effet, dans le contexte actuel où la mutation est de plus en plus marquée, l’intégration de nombreux acteurs hétérogènes dans le processus d’innovation peut s’avérer un élément stratégique dans le développement d’un territoire.


 


Description du projet de thèse :


Un Living Lab est un espace physique ou virtuel visant à résoudre des problèmes de société, en réunissant diverses parties prenantes pour une collaboration et une idéation collective (Mérindol et al., 2016). Depuis 2015, le nombre de travaux de recherche a considérablement augmenté abordant différents domaines tels que le rôle des parties prenantes, les méthodes et approches utilisées ou encore les résultats en matière d’innovation (Hossain, Leminen, & Westerlund, 2019). Cependant, ces domaines sont généralement traités indépendamment les uns des autres. Or, dans une approche Living Lab les acteurs, outils et méthodes influencent le résultat du processus d'innovation.


En s’appuyant principalement sur le projet « Rouen Mobilité Intelligente pour Tous » mais également d’autres types de Living Labs, ces travaux de thèse viseront à explorer les éventuelles liens entre les acteurs, les méthodes et les outils mobilisés dans un processus d’innovation. Même si l’évaluation des démarches mises en place au sein d’un Living Lab est souhaitable, elle est peu présente dans les démarches observées (Janin & Pecqueur, 2013) et les retombées d’une telle approche ne sont, à notre connaissance, que trop peu étudiées. C’est pourquoi, ces travaux tenteront également d’évaluer l’impact d’un Living Lab sur pour un territoire.



Plusieurs cadres théoriques seront mobilisés. Tout d’abords celui de l’innovation ouverte pour définir les acteurs, les méthodes et les outils mobilisés au sein d’un Living Lab. L’innovation ouverte suggère que les organisations ne peuvent pas se reposer entièrement sur leur propre recherche et développement, et qu'elles doivent acquérir des connaissances auprès de sources externes (Chesbrough, 2003). Puisqu’il implique de multiples parties prenantes pour innover (Bergvall-Kåreborn, Ihlström, Ståhlbröst, & Svensson, 2009), le Living Lab est une forme d’innovation ouverte (Westerlund & Leminen, 2011). L’innovation étant considérée comme un moteur du développement, elle est souvent définie comme un marqueur des territoires dynamiques (Torre, 2015). Le concept de développement territorial pourra ainsi être mobilisé pour évaluer les retombées d’un Living Lab sur un territoire. En effet, les projets menés via une telle approche dépassent le seul critère de croissance économique et pour atteindre collectivement différentes finalités, notamment en terme de développement environnemental, social, etc. D’autres cadres théoriques pourront également abordés en fonction des besoins du projet.


 


Missions :


Les missions confiées dans le cadre de ce projet seront :



  • Réaliser un état de l’art en lien avec la problématique.


  • Élaborer une méthodologie d’enquête (approche qualitative)


  • Analyser les résultats


  • Publier des travaux dans des journaux internationaux


  • Contribuer aux livrables du projet



 


Profil recherché :


Le candidat devra :



  • Être titulaire, au moment de son inscription en thèse, d’un master 2 gestion, recherche ou équivalent.


  • Avoir une bonne capacité à analyser et synthétiser des documents en français et en anglais.


  • Avoir une bonne connaissance des méthodes de recherche qualitative


  • Avoir un intérêt pour le travail de terrain ainsi que des compétences pour s'adapter à une variété d'acteurs (grand public, porteurs de projets, institutionnels…)



Il sera par ailleurs demandé au doctorant de présenter ses résultats sous forme de communications (en français et en anglais) dans les colloques du champ disciplinaire mais également lors d’ateliers pluridisciplinaires au sein du laboratoire.


 


Type de contrat : contrat doctoral de 36 mois à pourvoir à partir d’octobre 2021.


 



Lieu : Les travaux se dérouleront au sein du laboratoire LINEACT CESI Campus de Rouen. La présence sur le Campus est requise.


 


Modalités de candidature :




  •  CV


  • Une lettre de motivation explicitant vos motivations pour le projet proposé


  • Un résumé du mémoire de Master 2 ou équivalent


  • Les relevés de notes des deux années de master


  • Au moins 2 lettres de recommandations


Elodie Pillon - epillon@cesi.fr
https://lineact.cesi.fr/