M@n@gement 25(1) parution - 19 Mars 2022

Chères et chers collègues,


Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la publication du nouveau numéro de M@n@gement.

Comme à chaque fois, ce numéro 25(1) illustre la diversité et la pluralité de la communauté AIMS, son ouverture et son inclusion, tant méthodologique que théorique à travers quatre articles de recherche originaux. Vous pourrez y lire une contribution critique de Stéphane Debenedetti et Véronique Perret sur la mise en lumière des dimensions politiques d’un film documentaire, Mondovino. Dans leur article, Julien Cusin et Anne Goujon-Belghit s’attachent à mieux comprendre la gestion des erreurs médicales dans un CHU à partir de la théorie des paradoxes. Marin Friesl, Erik Hannel et Vivienne Konuk s’intéressent, quant à eux, à la manière dont les chercheurs ont accès aux données dans les recherches qualitatives et comparent pour cela huit cas de négociations d’accès au terrain lors de la pandémie Covid-19. Enfin, Mustapha Bekjouja, Hyungseok (David) Yoon et François Maon, à partir d’une analyse économique portant sur plus 65 000 articles de 1997 à 2012, cherchent à théoriser l'effet des origines de l'affiliation académique sur l'impact académique des connaissances produites par des équipes de chercheurs.


Pour clore ce riche numéro, trois unplugged sont proposés. Le premier est un regard personnel et rétrospectif de Robert Freeman sur son ouvrage séminal, ‘Strategic management : A stakeholder approach’ ; Ensuite, Blanche Ségrestin, Kevin Levillain et Armand Hatchuel nous proposent de revisiter les écrits de Philip Selznick en soulignant comment ses travaux permettent d’apporter une réponse à la question de savoir ce que la recherche en gestion pourrait apporter au droit. Enfin Anthony Hussenot offre une relecture des travaux d’Henri Bergson et de la manière dont sa philosophie s’est saisie des tensions entre mouvement et matérialité.


Une nouvelle fois, nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à ce numéro : autrices et auteurs, évaluatrices et évaluateurs, lecteurs et lectrices, ex-rédacteurs en chef, rédactrices et rédacteurs associé-e-s, notre partenaire d’édition Open Academia, l’InSHS du CNRS et enfin, l’AIMS pour son soutien sans faille.


Nous vous souhaitons une bonne lecture


Au nom de l’équipe éditoriale,


Héloïse Berkowitz et Hélène Delacour


Co-rédactrices en chef de M@n@gement


M@n@gement 25(1) – New issue


We are pleased to announce the publication of the new issue of M@n@gement.

As usual, this issue 25(1) illustrates the diversity and plurality of the AIMS community, its openness and inclusiveness, both methodological and theoretical, through four original research articles.


First, you can read a critical contribution by Stéphane Debenedetti and Véronique Perret on the political dimensions of a documentary film, Mondovino. Second, in their article, Julien Cusin and Anne Goujon-Belghit try to better understand the management of medical errors in a university hospital, using the theory of paradoxes. Third, Marin Friesl, Erik Hannel and Vivienne Konuk are interested in the way researchers access data in qualitative research and to do so, they compare eight cases of negotiations for access to the field during the Covid-19 pandemic. Finally, Mustapha Bekjouja, Hyungseok (David) Yoon and François Maon, using an economic analysis of more than 65,000 articles from 1997 to 2012, seek to theorize the effect of the origins of academic affiliation on the academic impact of knowledge produced by teams of researchers.


To close this rich issue, you will find three unplugged articles. The first one is an own-book review conducted by Robert Freeman on his seminal book, 'Strategic management: A stakeholder approach'. Then, Blanche Ségrestin, Kevin Levillain and Armand Hatchuel propose to revisit the writings of Philip Selznick by highlighting how his work provides an interesting answer to the question of what management research could bring to law. Finally, Anthony Hussenot offers his own understanding of Henri Bergson's work and the way in which his philosophy deals with the tensions between movement and materiality.


We would like to thank all those who contributed to this issue: authors, reviewers, readers, former co-editors in chief, senior editors, our publishing editor Open Academia, CNRS INSHS, and AIMS.


Have a good read!


On behalf of the editorial team,


Héloïse Berkowitz and Hélène Delacour


Co-editors in chief of M@n@gement