Prix AIMS 2020


Finalistes du prix Roland Calori

Moyra Marval pour sa communication « Understanding strategies to manage institutional complexity: The case of corporate accelerators »

Nour Kanaan et Julie Mayer pour leur communication « Crisis coordination at the borders : Unfolding practices of "boundary work" in a transboundary crisis »

Camille Pfeffer pour sa communication « Peut-on être partout ? Analyse de la double coprésence du salarié à distance, en espace de coworking »


Le groupe “prix Roland Calori” du CSP a aussi tenu à décerner des mentions honorables aux papiers qui ne sont pas finalistes mais qui se distinguent pour leur qualité.


Marie Joachim et Christine Abdalla Mikhaeil pour leur communication « From value creation to value capture: making the most out of firm-hosted online communities »


Guillaume Flamand pour sa communication « Critical innovation: The untapped potential of innovation for performative Critical Management Studies »


Stéphanie Havet-laurent pour sa communication « Les structures intermittentes : une identité en tension »


Caroline Mattelin-pierrard, Matthieu Battistelli et Anne-sophie Dubey pour leur communication « Mieux comprendre la “libération des entreprises” : une approche processuelle de l’adoption des pratiques managériales »


Finalistes du prix de la meilleure communication AIMS

Natalia Jubault Krasnopevtseva, Catherine Thomas et Renata Kaminska pour leur communication « Leadership for Resilient Organizing: a Critical Realist Approach to Revisit the Role of Leadership in High-Risk Organizations ».

Stéphanie Gentil pour sa communication « La fiabilité comme dimension de la performance : dialogue entre les concepts de situation de gestion et de résilience organisationnelle ».

Pierre Labardin et Lambert Jerman pour leur communication « Des origines comptables de la financiarisation : Une lecture à la Bryer d’une faillite industrielle de la fin des années 1980 ».