STAIMS 2 : Les Business Models

Avec la digitalisation de l’économie et la prégnance des enjeux sociétaux, de nombreuses organisations cherchent à se réinventer. Le business model (BM) s’impose comme un concept de référence pour analyser les évolutions stratégiques. Dans un contexte où les pratiques d’open strategy et d’open innovation se diffusent, le BM permet d’appréhender la complexité des processus stratégiques, que ce soit au niveau d’un projet, d’une organisation ou d’un écosystème d’affaires.
Pour de nombreux chercheurs, le BM constitue une représentation simplifiée de la stratégie permettant d’appréhender les logiques de création, de distribution et de captation de valeur au sein des organisations. Généralement abordé sous l’angle de sa finalité économique (revenus financiers, monétisation), le BM s’applique cependant aussi bien aux entreprises qu’aux organisations non marchandes, comme les ONG ou certaines organisations publiques.
Concept transversal et polymorphe, le BM fédère plusieurs disciplines et combine diverses fonctions. Au niveau stratégique, le BM permet de comprendre l’évolution d’un secteur d’activité, la transformation d’un métier, ou bien les ressorts de sa performance. Dans le domaine de l’entrepreneuriat, le BM peut être utilisé comme un outil de co-construction, de promotion ou de légitimation d’un projet entrepreneurial. Dans le champ du marketing, il permet d’affiner la segmentation de la clientèle par l’analyse de la valeur ou des flux de revenus associés à chaque cible.
Si la diversité des approches constitue une richesse et un levier de diffusion, celle-ci ne favorise pas l’émergence d’une conception homogène du concept. Malgré ce flou conceptuel, un champ de recherche s’est progressivement enrichi et structuré pour proposer des grilles d’analyse de la dynamique et du changement de BM dans différents domaines. Certains travaux abordent plus spécifiquement les enjeux sociaux ou cognitifs liés à la mobilisation du BM au sein des organisations.
Fort de ce constat d’hétérogénéité, nous proposons deux grands axes qui s’articulent autour de la notion de « pluralité » :
• Quels sont les différents rôles du BM et quelles implications sur le statut ontologique du concept ?
• Quels sont les différents types de BM et quelles implications en termes d’interrelations ?
 
Vous pouvez télécharger l’appel à communications complet de cette STAIMS au lien ci-dessous :
 
>> Télécharger