STAIMS 8 : Dire et faire du management stratégique dans les organisations publiques

« On range énormément de choses disparates derrière l’expression de management public, dans la lignée de Lynn puis Hood on peut estimer que ce fait vient de la pluralité des visions qu’adoptent auteurs et praticiens. Tantôt considéré comme un art, tantôt vu comme une science, le management public peut tout aussi bien être considéré comme un mouvement ou comme un outil de légitimation. » (Gibert, 2008, p.7).
 
L’un des éléments forts dans ce paysage a été depuis les années 1980 l’introduction des méthodes du management privé aux organisations publiques dit « nouveau management public » (NMP). Aujourd’hui, nous constatons la vitalité théorique du champ du management public avec beaucoup de nouvelles théories qui s’invitent dans les débats théoriques.
 
Alors que le Bristish Journal of Management consacrait son numéro spécial de la rentrée 2013 au management public contemporain (Ashworth et al., 2013), force est de constater le dynamisme de la recherche en management public qui provient et vient irriguer à son tour le management stratégique. Les acteurs publics sont bien auteurs de stratégies.
 
Le management public est une discipline jeune tournée vers l’amélioration de la performance des organisations publiques en quête d’ancrages théorique et méthodologique. Il est marqué par une grande variété thématique des recherches et des pratiques des administrations qui alimente sa complexité (Chanut, 2004). La multiplicité des angles d’analyse des problèmes de gestion auxquels est confrontée l’administration publique en fait une discipline composite aux contours flous.
 
L’objectif de ce STAIMS est de faire le point sur l’influence du management stratégique dans le champ du management public.
 
Vous pouvez télécharger l’appel à communications complet de cette STAIMS au lien ci-dessous : 
 
>> Télécharger