Index des auteurs > Schieb-bienfait Nathalie

Schieb-bienfait Nathalie
Stratégie - information: une affaire de sens?

Auteur

Nathalie Schieb-Bienfait


Résumé

Malgré la profusion de recherches et travaux sur les relations Information – Stratégie depuis les années 60, le statut et le rôle de l’information ont peu varié dans les pratiques organisationnelles, qui, plus ou moins implicitement, renvoient aux modèles postulant une disponibilité de l’information mais aussi une abondance informationnelle quasi naturelle.

Certes les contributions de différents chercheurs, en particulier les théoriciens de l’émergence, (COHEN, OLSEN, MARCH 1991, WEICK 1969/1979...) ont mis à jour des pratiques informationnelles « déviantes », inattendues, insolites invitant ainsi à revoir concepts, modèles et outils afférant aux relations Information - Stratégie. Avec quelques années de recul, on constate aujourd’hui que leurs travaux ont eu relativement peu d’effet sur l’ingénierie organisationnelle ; à ce jour, on ne peut que déplorer un certain déphasage (HIRSCHHEIM & NEWMAN 1991, BOLAND 1987) entre les pratiques révélées par ces théoriciens et les dispositifs développés par le courant de l’ingénierie de l’information.

Le propos ici n’est pas de procéder à un recensement des différents travaux et débats traitant de la délicate problématique des relations Information - Stratégie ; nous avons préféré apporter un éclairage plus particulier sur le rôle de l’information dans la concrétisation d’une intention stratégique, afin de témoigner du caractère parfois caduque mais aussi pervers de certains principes régissant ces relations.

A partir d’une étude clinique, menée dans une grande entreprise publique française, FRANCE TELECOM, nous avons cherché à mieux comprendre par quels processus l’information s’est articulée et a pu contribuer au processus stratégique des réseaux câblés.

Dans cette communication, nous nous attachons plus particulièrement à identifier des voies de (re)-conciliation, de convergence entre les deux courants des sciences de gestion ci-nommés ; c’est-à-dire des voies qui soient susceptibles de constituer des perspectives de recherche à explorer, en vue d’un repositionnement de la problématique des relations Information - Stratégie.