Index des auteurs > Smida Ali

Smida Ali
Stratégies des acteurs : prolongements méthodologiques des matrices d’impacts croisés. Application au cas français de la prestation spécifique dépendance

Auteur

Ali SMIDA

Résumé

Introduite par des chercheurs américains vers la fin des années 1960, la technique des matrices d’impacts croisés se révéla assez rapidement comme un outil puissant pour comprendre les interactions et permettre la hiérarchisation des variables. Elle a ainsi cherché à répondre à l’une des préoccupations majeures du management stratégique : hiérarchiser les informations pour mieux agir sur l’environnement interne et externe de l’entreprise.
Les recherches qui ont porté par la suite sur cette technique ont exploré différentes pistes qui ont donné naissance à trois variantes principales de matrices d’impacts dont chacune a connu des améliorations successives et a rencontré des problèmes spécifiques: l’analyse structurelle, l’analyse des jeux d’acteurs et les matrices d’impacts probabilistes.
Mais ces recherches ne distinguent pas, dans la typologie des variables, les impacts négatifs de ceux qui sont positifs pour calculer les motricités et les dépendances. Pourtant, les impacts négatifs sont des forces de freinage, d’opposition,… alors que les impacts positifs sont des forces d’accélération, d’adhésion, de soutien,…
Notre travail se penche exclusivement sur les apports de la matrice d’impacts croisés à l’analyse structurelle et propose des prolongements méthodologiques de ces apports. Il a pour but d’affiner la typologie des variables, en tenant compte de leur nature accélératrice ou inhibitrice, accélérée ou freinée. Nous obtenons ainsi une classification plus fine de ces variables et donc des actions plus ciblées deviennent alors possibles. Les prolongements méthodologiques que nous proposons projettent ainsi de mettre à la disposition de la stratégie (science dite de l’action) des leviers pour agir sur les variables de l’environnement interne et externe de l’organisation.
Les variables utilisées par les acteurs de la prestation spécifique dépendance ( PSD ) en France pour essayer de réaliser leurs stratégies serviront à illustrer la méthode proposée dans ce travail.