Index des auteurs > Moatti Valérie

Dussauge Pierre, Moatti Valérie
L'impact du mode de croissance sur la relation tailleperformance : l’exemple de la grande distribution au niveau mondial

Auteurs

Valérie MOATTI

Pierre DUSSAUGE

Résumé

La relation taille – performance a fait l’objet de nombreux travaux en économie et en stratégie, notamment sous les deux angles majeurs des économies d’échelle d’une part, et du pouvoir de marché d’autre part. Or, la croissance de la firme peut être obtenue par le biais de trois manoeuvres stratégiques principales : la croissance organique, les fusions-acquisitions horizontales ou les alliances de capacité. Peu d’auteurs se sont néanmoins intéressés à l’efficience comparée de chacune de ces stratégies sur la croissance.
Nous apportons, dans cette recherche, une première contribution à la fois théorique et empirique sur la question de l’influence du mode de croissance sur le lien classique tailleperformance.
La réflexion théorique nous amène à formuler une série d’hypothèses sur les bénéfices comparés de chacun des modes de croissance sur les deux effets principaux de la taille : économies d’échelle et pouvoir de marché. Plus spécifiquement, nous pensons que la croissance interne permet une performance accrue par rapport aux fusions-acquisitions à la fois au niveau global et face à la réalisation d’économies d’échelle. Concernant les alliances, nous anticipons qu’elles permettent une amélioration globale de la performance ainsi que des effets accrus du pouvoir de marché par rapport à ce que la taille de chacune des entreprises impliquées dans l’alliance supposerait.
Les premiers résultats empiriques, statistiquement obtenus à l’aide d’un échantillon de 15 entreprises appartenant au secteur de la distribution sur une période de 17 années, confirment le lien général taille-performance, la supériorité globale de la croissance interne par rapport aux fusions-acquisitions, ainsi que la capacité des alliances à générer un pouvoir de marché accru. Cette étude constitue une phase préliminaire et exploratoire d’une recherche appelée à se poursuivre sur un échantillon plus étendu et examinant un ensemble de facteurs plus large.