Index des auteurs > Micu Rodica corina

Micu Rodica corina
La contribution des managers à l’acquisition d’un avantage concurrentiel par la compagnie. Une étude fondée sur le concept d’action collective

Auteur

Rodica Corina MICU

Résumé

Il est généralement admis que les processus responsables de l’acquisition et de la conservation d’un avantage concurrentiel sont marqués par une causalité ambiguë. Pourtant, il existe une multitude de modèles explicatifs : les explications fondées sur l’organisation de l’industrie, sur les ressources, sur les compétences, sur les capacités dynamiques, sur les connaissances et sur l’apprentissage organisationnel, sur les rentes organisationnelles, et l’unicité d’un phénomène causal, à la base de ces modèles explicatifs n’a pas été établie. De plus, les définitions de la notion d’avantage concurrentiel sont difficile à trouver. Dans la première section de l’article, nous présentons et discutons la synthèse d’une revue raisonnée de la littérature spécialisée. La discussion aboutit à la conclusion que le phénomène causal recherché est lié à l’action humaine et que la quasi-totalité des modèles explicatifs passés en revue peuvent être rattachés à la problématique de la création d’une compétence distinctive,
par les managers, même si toutes les valences de cette problématique ne sont pas considérées dans ces modèles. Dans la deuxième section nous présentons quelques caractéristiques fondamentales de l’action humaine à partir d’une approche plurielle : économique, psychologique et sociologique comme le fait qu’elle soit une modalité fondamentale de relation de l’être humain à ces environnements naturel et social et que toute action soit codéterminée par la cognition et par la motivation. Nous nous intéressons également à deux méthodes utilisées en sociologie pour étudier les faits sociaux. Dans la troisième section, des emprunts faits à la méthode sociologique nous permettent de passer l’obstacle de l’ambiguïté causale et d’esquisser un modèle explicatif de la contribution des managers à l’acquisition d’un avantage concurrentiel. Elle consiste à générer le modèle collectif d’action qui permet à la fois l’intégration de la compagnie dans son ou ses systèmes d’échange et l’intégration du groupe humain en tant qu’ensemble.