Index des auteurs > Favoreu Christophe

Brulhart Franck, Favoreu Christophe
Les modes de coordination et d’organisation des partenariats inter firmes : exploration du rôle et de l’impact respectifs du contrôle et de la confiance au travers du courant « intégratif »

Auteurs

Franck BRULHART

Christophe FAVOREU

Résumé

Bien que répandues et en constante augmentation, les manoeuvres de partenariats connaissent
un taux d'échec relativement important. Cet état de fait associé à la faiblesse des recherches
portant sur les processus de gestion et la mise en oeuvre des partenariats légitiment un
questionnement sur les facteurs de réussite des manoeuvres de partenariat. En effet si un
nombre conséquent de travaux existe sur les différentes formes de partenariats ainsi que sur
les facteurs explicatifs de leur constitution, plus rares sont les études portant sur leur condition
de gestion et de mise en oeuvre. Sur ce thème une problématique plus précise retient notre
attention : la place et l'impact respectifs occupés par la confiance et le contrôle dans la
coordination et l'organisation des relations de partenariats et in fine dans leur réussite. Ainsi
la question centrale du débat entre la confiance et les mécanismes de contrôle n'est pas de
savoir si la confiance est un mécanisme de contrôle mais plutôt de savoir si l'utilisation des
mécanismes formels de contrôle entrave ou non le développement de la confiance entre les
partenaires. L'objet de cet article est donc d'une part de mesurer l'influence du contrôle sur la
confiance. D'autre part, une analyse plus détaillée nous pousse à évaluer l'impact et
l'importance respectifs des différentes composantes du contrôle (le suivi et l'audit, la
certification exante, la formalisation du contrat) sur la formation de la confiance afin d'en
déterminer les plus significatives. Pour cela, nous avons recours à une analyse causale et
présentons un modèle LISREL permettant de tester nos hypothèses. En conclusion, notre
étude cherche à trancher parmi les différents courants théoriques s'interrogeant sur le lien
confiance-contrôle dans une relation de partenariat et à vérifier, notamment, la pertinence du
courant dit intégratif.