Index des auteurs > Cloutier L.martin

Cloutier L.martin, Saives Anne-laure
Conversation sur l’analyse stratégique d’une industrie « provisoire » : le cas des nutraceutiques et aliments fonctionnels au Québec et au Canada

Auteurs

Anne-Laure SAIVES

L. Martin CLOUTIER

Résumé

Quels sont les concepts utiles pour l’étude de la création de valeur dans le secteur des nutraceutiques et aliments fonctionnels (NAF) au Canada ? Très peu de données permettent de cerner les enjeux managériaux et les déterminants qui influencent la structure et l’organisation d’une industrie émergente au Canada. Une série d’études exploratoires a été menée sur les firmes de ce secteur. L’article propose ici d’utiliser les résultats de ces études au regard des cadres théoriques et construits empiriques existants dans la littérature de l’organisation industrielle et de l’analyse stratégique. Il a pour but de faire une synthèse des cadres théoriques actuels et de leurs articulations empiriques afin de mieux comprendre leur pertinence dans l’étude de la création de valeur dans un secteur émergent. Il a également pour but d’esquisser les pistes théoriques prometteuses pour une meilleure compréhension d’un secteur en transition, voire « provisoire », marqué par un environnement en évolution rapide et un cadre réglementaire spécifique. Cet article comprend trois sections. Dans un premier temps, il présente l’objet d’analyse, l’alimentation-santé et montre les difficultés reliées au choix de cet objet d’analyse. Dans un deuxième temps, à partir des cadres théoriques de l’Organisation Industrielle (OI) et de l’Analyse Stratégique (AS), il fait le point sur les résultats de recherche obtenus sur les mécanismes de création de valeur dans ce secteur.
Enfin, dans une dernière partie, il identifie les limites empiriques des cadres théoriques et des travaux menés, et propose des pistes de recherche complémentaires plus adaptées à l’objet d’analyse. Les courants actuels de la flexibilité stratégique, de la cartographie de la performance, et de la dynamique des systèmes apparaissent utiles pour comprendre les problématiques de l’évolution d’un secteur que les cadres théoriques de l’OI et de l’AS ne permettent d’aborder que de façon statique, et en phase le plus souvent stabilisée de maturité.