Index des auteurs > Chanal Valérie

Authier Michel, Castan Michel, Chanal Valérie
Grammaire stratégique

Auteurs

Valérie CHANAL

Michel AUTHIER

Michel CASTAN

Résumé

La méthode présentée dans cet article a pour but d'aider les managers d'une entreprise à écrire et à lire les textes stratégiques et à parler entre eux de stratégie. Nous l'appelons une "grammaire stratégique". Elle vise à définir des propositions stratégiques types qui représentent des engagements à agir stratégiquement dans un contexte d'action donné. Le modèle théorique qui sous-tend cette méthode est présenté. Il s’appuie sur la sociologie de l'action de Habermas, et intègre les logiques stratégiques formalisées par Martinet. La méthode a été implémentée grâce à un outil de cartographie (logiciel See-K de Trivium) pour fournir une représentation cartographique de l'ensemble des documents stratégiques des régions du Groupe EDF. La pertinence des énoncés produits automatiquement sur ce corpus conduit à valider le mode d'indexation proposé. Ce travail débouche en outre sur des propositions de déploiement d'une telle approche au sein de EDF, afin de régénérer la production de discours stratégiques, aussi bien sur le fond que sur la forme, et de favoriser le partage de connaissances entre les managers autour de problématiques stratégiques communes.

Chanal Valérie, Dameron Stéphanie, Leca Bernard, Torset Christophe
Les processus organisationnels : questions de méthode

COORDINATEUR
Valérie CHANAL
Professeur
ESA Grenoble, Cerag
valerie.chanal@esa.upmf-grenoble.fr
INTERVENANTS (par ordre alphabétique)
Stéphanie DAMERON
Maître de Conférences
Université Paris IX Dauphine – CREPA
stephanie.dameron@dauphine.fr
Bernard LECA
ATER
Université Paris II – Assas
Christophe TORSET
Maître de Conférences
CNAM (sept. 2003)
ctorset@aol.com
DEROULEMENT/THEMES
La dynamique de l'organisation trouve sa source dans de multiples processus ; ces derniers recouvrent
cependant des réalités bien différentes selon leur temporalité, leur dimension individuelle ou collective, leur
caractère répétitif ou au contraire unique. A cette ambiguïté s'ajoute la difficulté méthodologique et
conceptuelle à saisir le mouvement, l'évolution, le changement.
Cette session-débat cherche ainsi à rentrer dans l'analyse processuelle par le biais du repérage de méthodes de
recherche qui permettent de saisir des processus organisationnels. L'objectif est double : définir très
concrètement des pratiques d'investigation et éclairer la notion de processus organisationnel.