Index des auteurs > Benavent Christophe

Benavent Christophe, Cueille Sandrine, Yami Saïd
Stratégies génériques : test de trois modèles descriptifs et perspectives théoriques

Auteurs

Sandrine CUEILLE

Saïd YAMI

Christophe BENAVENT

Résumé


Cet article est centré sur l'étude de la pertinence des modèles théoriques classiques permettant de décrire les stratégies génériques, en prenant comme champ d'analyse les entreprises françaises du secteur agro-alimentaire. Trois modèles descriptifs des stratégies génériques sont testés : le modèle de Porter (1980), le modèle de Mintzberg (1988) et le méta-modèle établi par Campbell-Hunt (2000) à partir d'une agrégation empirique de dix-sept descriptions des stratégies génériques proposées dans la littérature. La méthode utilisée est fondée sur la réalisation d'une enquête par questionnaire auprès des dirigeants des entreprises françaises du secteur agro-alimentaire. Cette enquête a permis de constituer un échantillon de 306 entreprises. Les traitements statistiques reposent sur la réalisation d'analyses factorielles confirmatoires qui permettent de vérifier que les facteurs mis en évidence par des études antérieures s'ajustent bien aux données empiriques. Les résultats obtenus montrent que les modèles théoriques testés ne s'ajustent pas de manière satisfaisante aux données empiriques. Sur la base de ce constat, un modèle descriptif « ad hoc », issu d'une analyse factorielle réalisée à partir des items du questionnaire, est testé. Ce modèle, constitué de sept facteurs permettant de décrire les stratégies génériques formulées par les dirigeants des entreprises étudiées, présente la particularité de comporter une dimension spécifique à la différenciation par la qualité et regroupant les différentes facettes de la notion de qualité dans l'industrie agro-alimentaire : qualité du produit et du service, qualité du processus de transformation,qualité obtenue par le biais des procédures de contrôle, qualité du personnel. La pertinence du modèle ad hoc est alors vérifiée par la réalisation d'une analyse factorielle confirmatoire. Les indices d'ajustement obtenus sont meilleurs que ceux relatifs à chacun des trois modèles théoriques testés. Cette étude conduit alors à une réflexion sur le thème de l'universalité des stratégies génériques et à la mise en évidence des spécificités des stratégies concurrentielles dans le secteur agro-alimentaire français.