Torset Christophe
La décentralisation des processus stratégiques : Proposition d’un cadre d’analyse

Auteur

Christophe TORSET

Résumé

La littérature sur les processus stratégiques utilise fréquemment la notion de décentralisation.
Pourtant, celle-ci n’est pas définie de façon homogène et les processus décentralisés prennent de multiples formes. La décentralisation peut alors être envisagée de manière générique comme la participation d’acteurs organisationnels non décideurs dans la formation de la stratégie.
Pour mieux comprendre l’intérêt que porte la littérature à cette notion, nous proposons dans un premier temps une analyse des principaux enjeux de la décentralisation. Trois principaux enjeux émergent de la littérature : l’amélioration de la pertinence stratégique, de l’efficience stratégique et de l’efficience organisationnelle.
Dans une deuxième étape, nous proposons d’approfondir les principales caractéristiques des processus décentralisés. La synthèse de ces caractéristiques nous amène à construire un cadre d’analyse de la décentralisation constitué de quatre dimensions : la localisation (mesure de la ‘hauteur’ hiérarchique du processus), la concentration (la participation, le périmètre de la démarche stratégique au sein de l’organisation), l’ascendance (pour distinguer les processus ‘bottom-up’ et ‘top-down’) et l’émergence organisationnelle (selon que la décentralisation est organisée, structurée par les dirigeants ou qu’elle résulte d’une initiative volontariste d’un cadre opérationnel).