Bayad Mohamed, Schmitt Christophe
L'importance de la conception dans la détermination de la valeur : entre vision stratégique et traduction

Auteurs

Christophe SCHMITT

Mohamed BAYAD

Résumé

Dans un contexte qui se caractérise par sa complexité, la valeur des produits et des services provient-elle, comme l'ont souvent suggéré les auteurs dans le domaine, du client ou au contraire de l'entreprise ? Ne serait-elle pas plutôt issue d'une confrontation entre ces deux approches ? A l'heure où les entreprises doivent relever le défi de la valeur pour assurer leur pérennité, il a nous semblé pertinent de nous pencher sur cette notion afin d'interroger les approches conceptuelles retenues traditionnellement sur ce thème. Les nombreux sens de la notion de valeur laissent envisager une pluralité de regards. Bien que cette pluralité de regards soit une richesse, les différentes approches de la valeur souffrent sur certains points de l'absence d'un cadre fédérateur rendant difficile le rapprochement entre ces différents sens.
Dans une perspective scientifique, un de l'objectif de notre contribution est d'éclairer, par rapport aux paradigmes et aux hypothèses sous-jacentes, les différentes approches de la notion de valeur. De façon synthétique, la grande majorité des auteurs qui se sont exprimés sur le domaine ont recours à deux modèles de la valeur : le premier envoie à des approches endogènes de la valeur et le second à des approches exogènes. A partir des limites de ces différentes approches, nous envisageons la valeur à partir d'un cadre dialectique. L'utilisation de la dialectique pour aborder la valeur, nécessite d'introduire une notion au carrefour des aspects stratégiques et opérationnels et souvent négligées en gestion : la notion de conception.
La contribution se termine par la proposition d'un modèle prenant en compte les aspects dialectiques de la valeur et par la mise en évidence des défis liés à cette approche.