Dameron Stéphanie
Structuration de la coopération au sein d’équipes projet

Auteur

Stéphanie Dameron

Résumé

Nous cherchons dans cet article à définir les relations entre deux formes de coopération, l’une fondée sur une rationalité stratégique, l’autre sur une rationalité identitaire. L’objet est finalement de dépasser la dichotomie classique entre deux logiques de comportement, deux formes du lien social.
Pour cela, nous étudions le développement dans le temps de relations coopératives dans le cas d’équipes projet pluridisciplinaires. Sans qu’il y ait exclusion d’une forme de coopération par une autre, le processus repéré démarre essentiellement par la construction de la coopération communautaire, pour ensuite se concentrer sur la coopération complémentaire et finalement
revenir vers une forme majoritairement communautaire. Trois modalités de passage d’une coopération à une autre sont dégagées. Une certaine ambiguïté des objectifs, la construction de rôles en terme de fonctions et de status et la définition du périmètre du collectif apparaissent comme des vecteurs de la dualité coopérative. Nous concluons cette analyse sur une conceptualisation de la génération de la coopération comme un phénomène de structuration lié à la récursivité de la coopération complémentaire et communautaire. Nous nous inspirons pour cela du cadre théorique d’A. Giddens tout en marquant notre spécificité.