Évaluation d’une formation en entrepreneuriat : prédispositions et impact sur l’intention d’entreprendre

Vol. 12, 2009, n°3, p 176-203

Alain Fayolle, Benoît Gailly

Les formations organisées dans le domaine de l’entrepreneuriat ont-elles des effets sur les attitudes et perceptions des participants vis-à-vis de l’intention d’entreprendre, et donc indirectement sur le comportement entrepreneurial lui-même ? Cette question est posée depuis un certain temps par les chercheurs en entrepreneuriat et par les parties prenantes de ces formations (pouvoirs publics,autorités académiques, enseignants, etc.) soucieuses d’en valider l’efficacité.Les auteurs de cette recherche veulent contribuer à la résolution de cette question, en proposant une opérationnalisation du concept d’intention d’entreprendre et de ses antécédents, à travers une expérimentation visant à mesurer les effets d’un programme d’enseignement en entrepreneuriat (PEE), ainsi que les facteurs pouvant prédisposer les participants à ce typ de programme. Les résultats principaux de la recherche montrent que les effets positifs du PEE étudié sont d’autant plus marqués que l’exposition entrepreneuriale antérieure des étudiants était faible, voire inexistante. Pour des étudiants ayant été fortement exposés à l’entrepreneuriat, préalablement à la formation, les résultats mettent en évidence l’existence de contre-effets significatifs.

Do entrepreneurship education programmes influence participants’ attitudes and perceptions towards entrepreneurial intentions and therefore the entrepreneurial behaviour itself? Researchers and entrepreneurship education stakeholders alike (public institutions, academic authorities, teachers, etc.) have been looking into this question for quite a while, with a view to validating the efficacy of such programmes. The authors of this paper propose to operationalize the concept of entrepreneurial intention and its antecedents in an attempt to answer this question. A study to measure the effects of an entrepreneurship education programme (EEP) and the factors that may influence the participants in this type of programme is presented. Our main research results show that the positive effects of an EEP are all the more marked where previous entrepreneurial exposure has been weak or inexistent. Conversely, for those students who had previously been exposed to entrepreneurship, the results highlight significant counter-effects.

Accepté par : Alain Desreumaux

Voir le document complet sur le site management-aims.com >