M@n@gement, revue académique reconnue par les managers : les précisions de l’enquête - 03 Juin 2016

Chers collègues, 

Lundi dernier, vous receviez une INFO AIMS titrée ‘M@n@gement revue académique la plus reconnue par les managers’. Certains d’entre vous ont été surpris de ce résultat pour une revue connue pour son exigence académique, d’où les précisions ci-dessous.

Dans le détail, nous faisons référence à l’importante étude 2016 FNEGE sur l’impact de la recherche en management, coordonnée par nos collègues M. Kalika, S. Liarte et J. Moscarola. Les résultats de cette étude ont été présentés le 26 mai à Toulouse aux Etats Généraux du Management organisés par la FNEGE. L’étude réalisée auprès de 1557 managers, diplômés d’Ecoles et d’IAE, s’intéresse à la perception de l’impact de la recherche par les managers. Elle met en évidence, notamment, qu’1/3 des répondants se considèrent informés des résultats de la recherche, que la moitié des répondants la considèrent « utile ».  Cette étude s’interroge notamment sur l’impact managérial perçu de nos travaux de recherche.

M@n@gement arrive en tête des revues académiques francophones les plus reconnues par les managers (p.48), et immédiatement après la Revue Française de Gestion auprès du sous-échantillon des managers déclarant bien connaître la recherche (p.49). Comme l’indiquent les auteurs de l’étude (p.22 et p.48), il est possible de penser que ces résultats proviennent d’une confusion entre la revue M@n@gement et le magazine Management vendu en kiosque. Cela étant, les auteurs de l’étude ont pris la précaution méthodologique de comparer les résultats entre les deux échantillons mentionnés plus haut. Ils notent que M@n@gement bénéficie d’un taux de reconnaissance équivalent (respectivement 42% et 41,7%) pour les deux échantillons. Il paraît peu probable que des managers qui indiquent bien connaître la recherche confondent la lecture des mots « M@n@gement » et « Management ». Les auteurs concluent donc que « la confusion au niveau du titre ne semble pas réelle pour M@n@gement » (p.49).

En synthèse retenons surtout que nous devons tous soutenir un effort important pour que les recherches académiques soient davantage utilisées par les entreprises. Il reste beaucoup à accomplir. Une piste prometteuse, qui est la très probable raison de la reconnaissance de M@n@gement, consiste à faciliter la diffusion et l’accès à ces recherches : les rendre accessibles et gratuites sur internet, en full open access.

L’ensemble des résultats sont disponibles en ligne.


http://fr.calameo.com/read/00193017167010718b815?utm_source=FNEGE&utm_medium=flash@info-fnege.fr&utm_campaign=Communiqué de presse - Etude EGM 2016

http://www.letudiant.fr/static/uploads/mediatheque/EDU_EDU/8/9/1102689-etude2016-original.pdf

Cordialement, 

Philippe MONIN, Président de l’AIMS.