1ère Journée de l'innovation Abbé Grégoire (Cnam) - 31 Mars 2016 - PARIS

La recherche sur le champ de l’innovation s’enrichit tout autant qu’elle se diversifie. Cet avatar, protéiforme, touche à l’intégralité des sciences sociales, qu’elles soient orientées vers l’entreprise et l’organisation (gestion), les systèmes (économie), les individus et leurs interactions (sociologie), mais également sur les régimes politiques et de pouvoir (science politique). De nombreux chercheurs partout dans le monde s’intéressent aux phénomènes innovants, parfois tirés par leur objet de recherche, ou curieux d’étudier cette phénoménologie en tant que telle. Quoiqu’il en soit, les productions académiques, ou plus grand public, n’ont jamais autant parlé d’innovation. Le Conservatoire national des arts et métiers fut créé en 1794 par l’Abbé Grégoire, avec pour objectif de « perfectionner l’industrie nationale ». Un innovateur dans l’âme et dans les actes. Dès sa fondation, l'innovation fut donc au cœur de la mission du Conservatoire. C’est pourquoi cette journée porte le nom du fondateur de l’établissement. Elle a vocation à devenir annuelle et à s’inscrire dans un cycle. La 1ère Journée de l'innovation Abbé Grégoire vise à mettre en avant la diversité et la qualité de la recherche actuelle sur l'innovation, tout autant qu’à fédérer une communauté inscrite de près ou de loin dans ce champ interdisciplinaire. Pour cela, elle divisée en 3 parties : - Une table-ronde, organisée autour de chercheurs référents en innovation (Management, Economie, etc.) ; - Un atelier méthodologique, visant à présenter à la communauté de recherche des outils, techniques, méthodologies et approches utilisés dans les différents champs d’étude de l'innovation ; - Des présentations de contributions académiques, visant à couvrir une grande diversité de thématiques.

Benjamin LE PENDEVEN - benjamin.le_pendeven@cnam.fr
>> Programme (pdf) Picto_pdf