Mot du comité d'organisation













Chers membres de l’AIMS,


Je vous souhaite la bienvenue à la XVIIIème Conférence Internationale de Management Stratégique, localisée dans la dynamique ville française de Grenoble. L’AIMS est une communauté de 800 chercheurs de vingt nationalités différentes et la Conférence Internationale est l’occasion de nous rencontrer, d’échanger, d’enrichir nos recherches et de construire de nouveaux projets. C’est pourquoi je remercie les équipes organisatrices de l’IAE (Université Pierre Mendès France) et de Grenoble Ecole de Management, qui nous ont concocté un programme alléchant et varié, où chacun pourra trouver « recherche à son pied ».


Bonne conférence à tous !


Philippe Véry

Président de l’AIMS
 

 


 


Chers membres de l’AIMS, chers conférenciers,


Grenoble Ecole de Management et l’IAE de l’Université Pierre Mendes France ont l’immense plaisir d’accueillir la XVIIIème Conférence Internationale de Management Stratégique. Les différents groupes de recherche en management stratégique, le CERAG et GAEL à l’Université Pierre Mendes France, Umanlab (Université Pierre Mendès France de Grenoble, IEP de Grenoble et CEA), CITE à Grenoble Ecole de Management se sont mobilisés pour faire de cette conférence une réussite, un moment convivial d’échanges d’idées et de débats. Une occasion de se retrouver, d’échanger sur nos recherches, nos pratiques et nos projets. Mes remerciements vont tout naturellement à l’équipe d’organisation qui s’est engagée depuis un an dans l’aventure, Jean Pierre Boissin, Valérie Chanal et Corine Genet, aux membres du comité d’organisation Sylvie Blanco, Marie?Laurence Caron? Fasan, Annette Cassagrande, Olivier Cateura, Karine Evrard, Olivier Lavastre, Severine Le Loarne et aux institutions Grenoble Ecole de Management et IAE qui nous ont accompagnés et fait confiance. Je voudrais exprimer toute ma reconnaissance à Dominique Brouty et Marie Claire Pieri de Grenoble Ecole de Management et à Valérie Claude?Gaudillat et Anne Chotard de l’AIMS pour leur aide quotidienne dans la préparation de la conférence.


Bonne conférence à tous. Bienvenue à Grenoble.


Vincent Mangematin

Président du Comité d’organisation 


 


 












Chers Membres de l’AIMS,

Le Management Stratégique a été dans toutes les circonstances économiques, l’une des solutions pour organiser le progrès des entreprises face à un environnement incertain et changeant. C’est la situation de 2009 et certainement les travaux de cette 18ème Conférence Internationale de Grenoble apporterontils un nouvel éclairage aux entreprises pour mieux maîtriser leur futur.

En association avec l’Université Pierre Mendès France, qui est notre partenaire académique depuis 1984, avec le CERAG, GAEL, UMANLAB et avec CITE,

nous sommes honorés de pouvoir contribuer à une dissémination des connaissances produites par les chercheurs présents à cet évènement. C’est la mission de Grenoble Ecole de Management de fournir aux entreprises des connaissances et des compétences pour accompagner leurs performances.

Regrouper les universités et les écoles d’un site pour donner plus de visibilité aux chercheurs est une autre mission commune aux institutions académiques et nous sommes honorés de contribuer à cet élan.

Bonne conférence à vous tous.
Thierry GRANGE

Directeur - Grenoble Ecole de Management

 


 














Le site grenoblois, reconnu comme site d'Innovation et d'expertise majeur en Europe pour les micro et nanotechnologies, ne pouvait être mieux choisi pour accueillir la XVIIIème conférence de l’AIMS.

Et nul doute que le choix de l’Innovation comme maître-mot du thème retenu saura mobiliser les esprits tant il est vrai que cette notion est porteuse d’avenir en termes d’ambition et de croissance pour les entreprises et les organisations.

L’IAE de Grenoble et tout son personnel est très heureux de vous souhaiter la bienvenue et vous souhaite un agréable séjour.




Edwige Laforêt

Directrice de l’IAE de Grenoble




   

  


Le mot du comité scientifique




Bienvenue à vous tous à Grenoble pour innover...


Pour le Comité Scientifique, l’innovation est passée par la volonté de mettre en place un processus de soumission et de sélection des communications « automatisé » favorisant le transfert d’expérience pour les prochains congrès (merci à Annette Casagrande pour la réalisation de ce site et ses deux « assistants », Hayet Jemli et Reda Benredjem). Processus réductionniste, il a nécessité de limiter le nombre de mots-clés afin de faciliter la détermination des évaluateurs. Nous avons supprimé la possibilité des révisions majeures. Nous espérons que ce travail pourra être capitalisé et amélioré (révision des mots-clés, engagement des évaluateurs sur les délais, gestion d’une base de données du réseau, adresse mails et autres). Des marges de progrès existent : des communications nécessairement en français pour les francophones, un cahier des charges explicite pour les évaluateurs et une anticipation du processus. La liste des évaluateurs doit être finalisée dès octobre. Il faudrait que le processus de soumission soit avancé afin de communiquer actes et programmes plus tôt. Peut-être, faudra t-il trouver une règle pour limiter le nombre de communications acceptées par chercheur ?


Le congrès de l’AIMS est sélectif avec un taux de communications acceptées de 51%. Nous avons reçu 379 propositions avec 192 communications acceptées :



  • 109 avec deux avis favorables,

  • 70 avec deux avis défavorables, mais aussi

  • 200 avec des avis divergeant et quelques évaluateurs faisant défaut ; les membres du comité (nombreux, merci !) ont dû procéder à une évaluation qui s’est traduite par 83 nouvelles communications acceptées.


 


Par ailleurs, le bureau de l’AIMS nous a demandé de limiter à 6 le nombre de tables rondes alors que nous avions reçu 14 projets. Il a fallu procéder à une présélection pour les différents prix : Prix jeune chercheur Roland Calori, Prix M@n@gement de la meilleure communication, Prix de la meilleure évaluation. Soulignons l’engagement majeur de Marie-José Avenier dans cette aventure, la participation active de Valérie Chanal, Bérangère Deschamps, Caroline Gauthier, Nathalie Merminod, Marie-christine Sauvannet, Richard Calvi, Sébastien Geindre et Vincent Mangematin.


Nous remercions l’équipe niçoise en particulier Yvonne Giordano, Boualem Aliouat et Katia Angué et l’équipe de Montréal, en particulier Pierre Cossette pour leur soutien et leur transfert d’expérience. Nous remercions aussi les différents membres du bureau de l’AIMS pour la qualité de leur gouvernance, pour leur soutien et leur réactivité de leurs arbitrages : les présidents du CA, Isabelle Huault, Philippe Véry et Franck Tannery, respectivement en début, pendant et en fin de processus ; les présidents du CSP, Jean-Pierre Bréchet, Rodolphe Durand et Florence Allard-Poesi. Nous sommes particulièrement reconnaissants à Philippe Véry, Président en exercice du CA de l’AIMS, pour son lourd engagement.


Nous vous remercions enfin pour votre attitude positive face à ce processus qui tant sur la forme que sur le fond devra encore progresser.


Nous vous souhaitons de riches débats scientifiques, d’agréables rencontres et des soirées festives au cours de cette conférence 2009, à Grenoble, ville de l’innovation articulant dans un même mouvement Industrie, Recherche et Enseignement Supérieur.



Jean-Pierre Boissin et le Comité Scientifique 2009

Président du Comité Scientifique



Jean-Pierre Boissin et l’équipe de coordination du Comité Scientifique :

Annette Casagrande - Hayet - Reda – MJA- Odile de Surrel de Saint Julien