Meilleurs vœux pour 2016 ! - 04 Janvier 2016




Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s de l’AIMS,


Au nom du Conseil d’Administration de l’AIMS, je vous souhaite une excellente année 2016 ! Qu’elle vous apporte ce que vous souhaitez, et en premier lieu une santé qui vous permette de pleinement développer vos projets personnels et professionnels.


Pour l’AIMS, l’année 2015 s’efface et laisse des sentiments contrastés, entre enthousiasme et gravité. Enthousiasme suite au déroulement de la XXIV Conférence de l’AIMS à Dauphine, début juin 2015. Nous aurons vécu une conférence de haut niveau scientifique, sur la base d’un programme exceptionnel par sa qualité, sa diversité et sa profondeur, et suivie par 347 conférenciers inscrits (chiffres définitifs selon la Police, i.e. selon Pascal Corbel J, secrétaire-trésorier de l’AIMS).


Gravité, suite aux attentats successifs qui auront touché de nombreux pays dans lesquels l’AIMS est présente et active, notamment la France et la Tunisie. Le Conseil d’Administration du 30 septembre 2015, qui a confirmé l’organisation de la XXV Conférence de l’AIMS à Hammamet (Tunisie), fin mai / début juin 2016, aura été empreint de cette gravité. A titre personnel, il restera comme un moment marquant de ma vie au sein de l’AIMS.


Et entre ces extrêmes, de nombreuses sources de satisfaction : en février, l’Association of Business Schools britannique (ABS) inscrivait M@n@gement dans son classement des revues de référence, confirmant ainsi pleinement l’ambition de diffusion internationale de la revue de l’AIMS ; en mai, l’AIMS renforçait son partenariat stratégique avec la Société Africaine de Management (présidée par Ababacar M’Bengue, membre du CA de l’AIMS) et engageait des relations plus étroites avec Finance-Contrôle-Stratégie (dossiers communs) ; et  les multiples projets portés par les membres du Conseil Scientifique Permanent témoignent de la vitalité scientifique de l’association.


2015 s’efface donc et 2016 s’ouvre : la page reste à écrire et nous l’écrirons ensemble avec confiance et sérénité. A court-terme, à côté des activités scientifiques régulières (réunions des groupes thématiques, etc.), deux dossiers importants vont nous occuper : la révision du classement FNEGE 2013 des revues en sciences de gestion (le coup d’envoi a été donné début décembre, résultat mi-juin 2016) ; et la préparation de la XXV conférence annuelle à Hammamet.


Bonne reprise à tous, finissez bien vos manuscrits (il vous reste deux semaines pour soumettre à la XXV conférence de l’AIMS), et twittez @strategieaims sans modération !


Philippe MONIN


Président de l’AIMS